Le spondylolisthésis 

Le spondylolisthésis est une pathologie fréquente. En effet, 10% de la population possède l’anomalie anatomique qui peut conduire à celle-ci. Même si peu de personnes deviennent symptomatiques, les spondylolisthésis doivent être pris en charge pour éviter les complications parfois graves.

Anatomie de la colonne vertébrale

La colonne vertébrale ou rachis est constituée de 24 vertèbres qui reposent sur le sacrum et le bassin.

anatomie de la colone vertébrale

Chaque vertèbre est constituée du corps vertébral en avant et de l’arc postérieur en arrière. Ces 2 parties forment un cadre appelé le canal vertébral. Ce canal permet le passage de la moelle épinière et des nerfs.

Sur l’arc postérieur, on retrouve les articulaires postérieures supérieures et inférieures. Les articulaires inférieures d’une vertèbre s’articulent avec les articulaires supérieures de la vertèbre du dessous. Ces articulaires limitent le mouvement des vertèbres les unes par rapport aux autres.

La discopathie dégénérative lombaire et les lombalgies chroniques

Entre chaque corps vertébral on trouve un disque intervertébral. Il sert à l’articulation de la colonne vertébrale et à également un rôle d’amortisseur. Il est constitué de 2 parties :

  • L’annulus en périphérie, très fibreux, il assure la solidité.
  • Le nucléus ou noyaucentral, plus gélatineux, il assure la mobilité et l’amortissement.
La discopathie dégénérative lombaire et les lombalgies chroniques

La discopathie dégénérative lombaire et les lombalgies chroniquesÀ chaque niveau, entre 2 vertèbres, sortent 2 nerfs (un à gauche et un à droite). Ils permettent la mobilité et la sensibilité d’une partie spécifique du corps. Ils sortent par un orifice formé pour moitié par la vertèbre du dessus et l’autre moitié par la vertèbre du dessous. Ces orifices sont appelés foramens ou trous de conjugaison.

Dans le canal vertébral, les nerfs et la moelle épinière sont entourés d’enveloppes appelées méninges dont la principale est la dure-mère. Ces méninges contiennent le liquide céphalo-rachidien qui permet la nutrition des nerfs.

La moelle épinière commence au niveau du  crâne et s’arrête au niveau lombaire haut (L1 ou L2). A partir de là, le canal ne contient plus que les nerfs dits de la « queue de cheval » qui s’occupent de la mobilité et de la sensibilité des membres inférieurs et du périnée.